C’est à partir de l’acte de notoriété, le premier acte rédigé par le notaire, que seront établies plusieurs attestations dévolutives qui attestent de la qualité d’héritiers dans le cadre d’une succession. Envie d’en savoir plus sur l’attestation dévolutive ? Lisez la suite !

Attestation dévolutive : définition

L’attestation dévolutive est un document remis aux héritiers du défunt (ascendants, descendants, conjoint survivant, légataires…) dans le cadre d’une succession, est établi à partir de l’acte de notoriété. Il s’agit, dans les faits, d’un document juridiquement fiable qui prouve la transmission d’un droit ou d’un bien d’une personne à une autre, signé par toutes les parties qui y ont intérêt. Lorsqu’il s’agit de transmission d’héritage, il est important de savoir que l’attestation dévolutive fait foi en matière de filiation d’une personne à une autre. Rappelons, au risque de nous répéter, que ce document est établi à partir de l’acte de notoriété, obligatoirement par un notaire, seul compétent à le réaliser.

D’un point de vue procédural, l’attestation dévolutive est établie rapidement sur présentation des livrets de famille au notaire, en plus de l’acte de décès et des actes d’état civil pour déterminer l’identité des ayants droit à la succession. Enfin, parce qu’elle est réalisée par un officier public, en l’occurrence un notaire, l’attestation dévolutive a force probante lors du règlement de la succession.

Attestation dévolutive : à quoi ça sert ?

Concrètement, l’attestation dévolutive a pour fonction de prouver la transmission d’un bien ou d’un droit d’une personne à une autre. Aussi, nous vous le disions, ce document fait foi en matière de filiation et a force probante lors du règlement de la succession, du fait qu’il est établi par un notaire. Rappelons également que le notaire s’appuie sur l’acte de notoriété pour réaliser la ou les attestations dévolutives qui seront remis aux ayants droit à la succession. Cela dit, en cas de succession dont la valeur est inférieure à 5 000 euros, une attestation dévolutive signée par l’ensemble des héritiers suffira à prouver la qualité d’héritier.

Par ailleurs, l’attestation dévolutive permet à l’héritier de réaliser des actes conservatoires liés à la succession, dans la limite légale de 5 000 euros. Il s’agit, par exemple, des documents qui donnent la possibilité d’agir auprès des banques qui détiennent les comptes du défunt. A ce niveau, l’attestation dévolutive autorise un ensemble d’opérations, notamment l’obtention du solde des comptes bancaires du défunt, mais aussi la clôture des comptes de ce dernier, ainsi que le versement des sommes restantes. Encore une fois, la limite légale de 5 000 euros s’applique.

Obtenir une attestation dévolutive : les documents à fournir

Pour obtenir une attestation dévolutive, vous devrez, de toute évidence, fournir différentes pièces justificatives : l’acte de décès, votre pièce d’identité et votre livret de famille. L’attestation étant signée par l’ensemble des héritiers, il faudra également fournir les actes de naissance de ces derniers, en plus de celui du défunt. Par ailleurs, vous devrez prouver que ce dernier n’a pas émis d’opposition à votre demande de son vivant. Ainsi, vous devrez présenter un certificat d’absence d’inscription de dispositions de dernières volontés, que vous pouvez obtenir auprès du FCDDV (fichier central des dispositions de dernières volontés), ou de l’ADSN (association pour le développement du service notarial).